Tout savoir sur le congé maternité

Calculer son congé maternité

Calculer son congé maternité

Vous venez d’apprendre la bonne nouvelle, vous attendez un bébé !! Dans le cadre de la grossesse, vous avez droit à un congé maternité. Suivez le guide pour tout savoir : date de début, date de fin, durée du congé…
Madame Web vous aide à tout comprendre sur vos droits pendant cette période de bonheur.

Le congé maternité, qu’est-ce-que c’est ?

Tout savoir sur le congé maternité

Tout savoir sur le congé maternité

C’est une période avant et après l’accouchement durant laquelle la salariée peut se reposer tout en étant indemnisée. En France, le congé maternité existe depuis 1909, c’est un droit auquel toute salariée enceinte peut prétendre. Il figure dans le code du travail.

Le congé maternité se divise en 2 périodes :

  • le congé prénatal (avant la date d’accouchement)
  • le congé postnatal (après l’accouchement).

Le congé maternité sera plus long selon le nombre d’enfants déjà à charge et le nombre d’enfants attendus.

La durée du congé maternité

La durée du congé maternité

La durée du congé maternité

Comment calculer les dates de son congé maternité ?  Il faut avouer que ce n’est pas toujours évident ! Alors voici un guide reprenant le nombre de semaines dont vous disposez avant et après l’accouchement. Il tient  compte du nombre d’enfants attendus et éventuellement des enfants déjà présents.

  • La durée d’un congé maternité classique lorsqu’il s’agit d’un premier enfant et qu’il est unique est de 16 semaines : 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement et 10 semaines après.
  • En cas de naissances multiples, les congés sont allongés :
    à 12 semaines avant l’accouchement et 22 semaines ensuite pour des jumeaux
    à 24 semaines avant l’accouchement et 22 semaines ensuite pour des triplés.
  • Pour un 3ème enfant, le congé sera de 26 semaines : 8 semaines avant l’accouchement et 18 semaines après.

L’indemnisation du congé maternité

L’indemnité journalière versée durant le congé maternité tient compte du salaire journalier qui est lui même calculé selon la moyenne des salaires perçus. Il faut savoir que que cette indemnité ne peut dépasser le plafond de la sécurité sociale qui est de 77,24 € sauf pour les départements 57, 67 et 68 où le plafond est de 75,65 €.

Bon à savoir : certaines conventions collectives prévoient le maintien du salaire dans sa totalité durant le congé maternité.

Images : monbebe.com / caracterielles.com / bebe.nestle.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Exprimez vous!

*