Le point sur la réforme du congé parental

Le congé parental donne la possibilité aux parents de suspendre leur activité professionnelle de manière partielle ou totale. Actuellement d’une durée de 6 mois pour un premier enfant, il peut atteindre 3 ans à la naissance du 2ème enfant. L’allocation versée est de 566 € maximum par mois lorsque le parent cesse totalement son activité professionnelle.

réforme congé parental

La réforme du congé parental : plus équitable, mais sujette à polémique

 

Pourquoi une réforme est-elle nécessaire ?

Parce que les pères doivent aussi pouvoir passer du temps avec leur enfant en bas-âge (n’en déplaise à Madame Pécresse).

Également parce que ce sont trop souvent les femmes qui mettent leur carrière professionnelle en suspend lorsque des problèmes de gardes surviennent (nombre de places en crèches saturées, liste d’attente interminable pour avoir une assistante maternelle…).

La réforme du dispositif prévoit de favoriser le congé parental du père et ainsi de permettre une meilleure répartition du temps de congé entre les deux parents. Le congé parental, qui concerne en majorité les femmes (à 97 %), est un facteur de précarisation et de baisse de l’emploi au féminin. En effet, rester 3 ans sans exercer une activité professionnelle rend difficile le retour au travail. Avec seulement 3 % des pères qui prennent un congé parental, une réforme et des mesures incitatives deviennent nécessaires.

Le contenu de la réforme

La réforme du congé parental a pour objectif d’inciter les pères à prendre ce temps de garde à domicile. En effet, c’est plus souvent la mère qui est concernée par le congé parental car la plupart du temps, elle gagne moins que son conjoint.

La réforme vient ainsi favoriser une meilleure répartition du dispositif entre les 2 parents. Une durée minimum de 6 mois sera exclusivement réservée au père.

congé parental pères

Des papas plus impliqués dans l’éducation de l’enfant ?

Deux cas de figure :

  • Il s’agit d’un premier enfant, les 6 mois du papa s’ajoutent aux 6 mois existants auparavant, ainsi le congé parental pour un enfant unique passe à un an lorsque les 2 parents choisissent de le prendre.
  • Il s’agit d’un deuxième enfant, les 6 mois pris par le père sont inclus dans le congé de 3 ans qui existait déjà.

Afin d’inciter les pères à profiter plus largement de ce temps avec leur enfant, l’allocation versée serait augmentée.

La réforme du dispositif du congé parental soulève le problème de l’accroissement de la natalité en France sans que le nombre de places en crèche ait augmenté. Les parents doivent parfois mettre leur carrière professionnelle entre parenthèse parce qu’ils n’ont pas trouvé de mode de garde adapté pour leur enfant.

Images : famili.fr / cestquoicebruit.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Exprimez vous!

*