L’ail des ours, un condiment aux multiples vertus ! [+ recettes inside]

Utilisé depuis l’antiquité en tant que condiment et pour ses vertus médicinales, l’ail de ours était considéré par les celtes comme ayant des propriétés surnaturelles souvent employées pour faire de la magie blanche. Cette jolie plante pousse en Europe et possède de multiples atouts bénéfiques pour la santé. Si vous ne le connaissez pas, sachez qu’il va vous surprendre, et deviendra votre meilleur allié en cuisine !

Pour vous rendre sur le paragraphe de votre choix, cliquez sur les liens ci-dessous :

Qu’est-ce que l’ail des ours ?

ail des oursL’ail des ours est une variété d’ail sauvage qui se plait dans l’humidité fraîche des sous-bois ombragés. Cette plante au bulbe de 20 à 40 centimètres fleurit au mois de mai. Lors de la floraison, on peut admirer une multitudes de petites fleurs blanches semblables à du muguet. La récolte a lieu du mois d’avril au mois de juin. Son odeur et son goût caractéristiques la protègent des herbivores, excepté de l’ours qui en raffole, d’où son nom. Les bulbes peuvent être suspendus dans un local aéré pour sécher, les feuilles et les fleurs se consomment fraîches ou séchées. Tout est bon dans ce condiment !

Pour se reproduire, la plante a besoin de son bulbe. Donc, si vous en faites pousser chez vous, ne récoltez jamais tout, comme ça, vous n’en serez jamais à cours ! Si vous êtes fans des feuilles d’ail des ours qui se cuisinent comme des épinards, il faut savoir qu’il est préférable de les ramasser avant la floraison, sans quoi, elles perdront en goût, les jeunes pousses sont toujours les meilleures !

Les bienfaits de l’ail des ours

Ses propriétés sont multiples et variées. L’ail des ours est excellent pour combattre l’hypertension, lutte contre le mauvais cholestérol et soulage les rhumatismes. C’est également un dépuratif et un antiseptique utilisé en cas de maux intestinaux et en cure d’amaigrissement. Il contient en outre de la vitamine C pour garder toute son énergie et un teint impeccable !

Comment conserver l’ail des ours ?

ail des oursPour le conserver, c’est très simple : il vous suffira de placer les fleurs et les feuilles dans un panier en osier par exemple pour qu’elles ne moisissent pas.

A plus long terme, vous pouvez le conserver en réalisant vos propres préparations, comme un genre de pesto par exemple. Comme pour la préparation du pesto, vous n’avez qu’à remplacer le basilic par l’ail des ours. Une fois prêt, vous pourrez le mettre dans des bocaux stérilisés hermétiques ou bien au congélateur.

Une dernière solution consiste à mixer l’ail des ours et à le congeler tel quel dans des pots unidoses par exemple, vous pourrez ainsi le consommer selon vos envies !

Les précautions à prendre avec l’ail des ours

Si vous souffrez de problèmes gastriques ou urinaires, il sera préférable de ne pas le consommer. Il en va de même pour les enfants et les femmes enceintes. Si vous prenez l’ail des ours en gélule ou en capsule, il est préférable de ne pas dépasser les doses recommandées même si on ne lui connait pas d’effets indésirables à ce jour.

Comment consommer l’ail des ours ?

Avant toute préparation, il sera nécessaire de faire tremper l’ail dans de l’eau froide pour éviter tout risque de maladie. Un peu comme tous les produits frais que vous consommer habituellement…

Le bulbe s’utilise cru ou cuit, comme l’ail cultivé en tant que condiment en assaisonnement ou en pesto. Les feuilles, délicieuses, peuvent être hachées pour rehausser le goût d’une salade par exemple. Les fleurs peuvent être ajoutées à de l’huile de cuisine dans vos préparations. On trouve dans le commerce de l’huile essentielle d’ail des ours à ingérer ou à appliquer sur la peau, ainsi que des capsules à avaler pour diminuer la pression artérielle par exemple. A vous de voir quelle solution vous conviendra le mieux !

Recettes à base d’ail des ours

Risotto à l’ail des ours

Cette superbe recette a été dégotée sur le site The Guardian, et elle est délicieuse !

ail des ours recettePour préparer ce plat, il vous faudra :

  • 1 cuillère à café de beurre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 3 bulbes d’ail des ours coupés finement
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 oignon émincé
  • 250 grammes de riz spécial risotto
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 50 grammes de parmesan
  • Quelques feuilles d’ail des ours hachées
  • Quelques fleurs d’ail des ours
  • Du vin blanc

 La recette :

  1. Dans une grande casserole, faites chauffer le beurre et l’huile puis ajoutez les ails et l’oignon. Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
  2. Une fois qu’ils sont dorés, ajoutez le riz et laissez cuire jusqu’à ce qu’il devienne translucide tout en remuant.
  3. Ajoutez ensuite le bouillon petit à petit pour que le riz gonfle. Remuez et couvrez entre chaque ajout. Entre temps, ajoutez une rasade de vin blanc.
  4. Une fois que le riz est presque cuit, ajoutez les feuilles d’ail des ours et laissez encore cuire en ajoutant du bouillon.
  5. Quand le riz est cuit, ajoutez le parmesan, un peu de beurre si vous le souhaitez, et enfin, ajoutez les fleurs d’ail des ours juste avant de servir.

Soupe à l’ail des ours et à la courgette

Une autre recette plus que délicieuse qui nous a étonné est celle de la soupe à l’ail des ours et à la courgette, aussi disponible sur le site The Guardian.

ail des ours recettePour cela il vous faudra : 

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon haché
  • 6 courgettes
  • 1 gousse d’ail
  • 1 poignée d’ail des ours
  • 1 cuillère à soupe de menthe fraîche hachée

La recette : 

  1. Dans une grande poêle, faites chauffer l’huile d’olive et ajoutez l’oignon. Laissez chauffer quelques minutes et ajoutez les courgettes coupée en petits morceaux. Vous pourrez ajouter un peu d’eau pour qu’elles ne brulent pas et soient plus molles.
  2. Après 10 minutes de cuisson, ajoutez l’ail haché, l’ail des ours et la menthe, puis retirez du feu.
  3. A l’aide d’un mixeur, mixez les ingrédients afin d’obtenir une soupe. Si celle-ci est trop épaisse, n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau chaude.
  4. C’est prêt ! Vous pourrez la consommer chaude ou froide selon vos envies !

L’ail sauvage est à utiliser sans hésitation en cuisine afin de profiter de ses nombreux pouvoirs. Facile à repérer, il ne faut pas néanmoins le confondre avec d’autres plantes toxiques tel que le muguet. Ouvrez l’œil lors de votre prochaine promenade en forêt et bonne récolte !

Sources : theguardian.com / papillesestomaquees.fr / commons.wikimedia.org / quickcrop.ie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. LéaNo Gravatar a écrit:

    Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout ce produit qui a l’air miraculeux. Je vais tenter l’expérience avec les recettes que tu as donné :) A bientôt :)

    • Madame WebNo Gravatar a écrit:

      De rien :) Tu me diras ce que tu en penses :)

  2. NoémieNo Gravatar a écrit:

    Je ne connaissais l’ail des ours qu’au travers des blogs canadiens, j’aimerai bien tester, je vais voir où est-ce que je peux en trouver !

Exprimez vous!

*